Les paquebots modernes sont de magnifiques hôtels flottants, mais souvent sans contact direct avec la mer. Rien de tel à bord du Norwegian Getaway, grâce à une nouveauté : le Waterfront, aménagé au 8e pont. Plus qu’un simple pont promenade, le Waterfront comprend une succession de bars et de restaurants dont une section donne sur l’extérieur. Les passagers peuvent ainsi déguster plats, crèmes glacées et cocktails tout en humant l’air du large et en admirant l’horizon. De plus, les passagers ne se déplacent pas à l’ombre d’imposantes chaloupes placées au-dessus de leurs têtes, comme c’est généralement le cas à bord des navires qui disposent d’un pont promenade, puisqu’elles sont installées au pont inférieur. 


Cheveux au vent, on peut ainsi voir le soleil se coucher à partir du Waterfront tout en buvant un cocktail au Sunset Bar ou au Sugarcane Mijoté Bar. Ou en dégustant une coupe de crème glacée italienne au Dolce Gelato. Ou encore, en soupant dans la section extérieure du restaurant brésilien Moderno (24,95$US par personne), du steakhouse Cagney’s, du restaurant italien La Cucina ou du restaurant de fruits de mer Ocean Blue (tous payants et à la carte). 

Le Norwegian Getaway, navire soeur du Norwegian Breakaway, a été lancé en 2014. Précisons qu’un navire soeur signifie que l’architecture est identique, mais que la décoration intérieure est différente. Ces deux navires de 145 655 tonnes - qui portent la flotte de Norwegian Cruise Line à 16 navires en 2018 -, renferment une panoplie d’installations s’adressant à tous les membres de la famille. 


Désireux de vous détendre ? Vous vous rendez à l’immense spa situé à l’avant du 15e pont et qui comporte non seulement un bain tourbillon, un sauna et un bain à vapeur, mais aussi un bain salé (accès payant sur une base journalière ou pour la durée de la croisière). Vous avez le choix entre plus de 50 soins, allant de la manucure aux massages à la pierre chaude en passant par le blanchiment des dents.


Soucieux de votre forme, spécialement après tant de repas copieux ? Vous allez illico au gym situé aussi à l’avant du 15e pont et bien équipé en appareils cardiovasculaires et musculaires. 

Vous êtes du genre sportif certes, mais voulez profitez du soleil  ? Alors, vous serez souvent au centre et à l’arrière du 16e pont du Norwegian Getaway, là où se trouve un complexe sportif élaboré. Des passagers s’amusent ferme à grimper le mur d’escalade, à faire du bungee sur trampoline ou à s’aventurer sur un grand circuit de cordes baptisé Ocean’s Edge Robes Course. Certains n’hésitent pas à aller jusqu’à la petite passerelle aménagée à l’extérieur du navire à une centaine de mètres au-dessus du niveau de la mer ! D’autres passagers apprécient davantage la piste de jogging du 16e pont, le parcours de mini-golf du 17e pont ou le terrain de basketball du 18e pont. 


Envie de tranquillité, loin des cris de joie des enfants ? Vous vous dirigez vers la zone Spice H2O2 qui est réservée aux passagers de plus de 18 ans jusqu’à 19h00. Elle comporte un bar, un écran géant, des chaises longues dispersées sur une terrasse étagée, une cascade d’eau ainsi que deux bains tourbillons.


Vous voulez ressentir des émotions parmi les plus fortes de votre vie ? Allez au centre du 15e pont, empruntez les longues escaliers menant aux deux plus longues et vertigineuses glissades d’eau du Norwegian Getaway. Deux capsules installées sur une grande plate-forme ceinturée de parois transparentes trônent à une centaine de pieds au-dessus du pont le plus élevé. Vous entrez dans l’une des capsules, la trappe du plancher s’ouvre d’un coup sec et voilà que vous vous engouffrez dans ce qui constitue la glissade d’eau sans doute la plus rapide aménagée en mer. La première section est en effet bâtie pratiquement à la verticale, ce qui assure une descente ultra-rapide.


Tout à côté se trouvent des glissades d’eau aux angles beaucoup moins prononcés et donc, à la vitesse moindre. Au pied de celles-ci, les plus jeunes passagers s’en donnent à coeur joie dans le parc aquatique pour enfants. Ils peuvent aussi s’amuser ferme au Splash Academy Youth Center aménagé à l’avant du 13e pont. Seul bémol : la piscine, pas assez grande, et le nombre de bains tourbillons (six) insuffisants en regard du nombre de passagers, près de 4 000.


Vous cherchez de l’intimité dans un environnement de grand luxe : réservez l’une de la quarantaine de suites aménagée dans une enclave exclusive baptisée The Haven, située à l’avant des 16e et 17e ponts du Norwegian Getaway. D’une superficie variant de quelque 350 à 1 000 pieds carrés, les suites se comparent avantageusement à celles que l’on trouve à bord de navires des compagnies plus luxueuses. Elles sont aménagées autour d’une cour centrale, baptisée The Haven Courtyard, au milieu duquel trône une piscine peu profonde, avec de longs sièges épousant la forme du corps. Outre un service ultra personnalisé, merci au majordome, les occupants de cette zone ont un accès privé à deux bains à remous, deux salles de massage, un sauna, un restaurant gastronomique, un bar à cocktails, une terrasse panoramique ainsi qu’un accès direct au spa et au centre de remise en forme du Norwegian Getaway.


À l’intérieur du Norwegian Getaway, les prestations sont dispensées sur trois ponts - regroupées sous le vocable 678 Ocean Place. Au 6e pont, on trouve les restaurants principaux Taste et Savor (ouverts midi et soir, avec un menu identique), le restaurant japonais Teppanyaki (29.95$US par personne), le restaurant français Le Bistro (payant et à la carte), la salle de spectacle d’humour Headliners Comedy Club, la galerie d’art, la réception, le café Internet, la librairie et le restaurant spectacle Illusionarium (payant) avec des magiciens et illusionnistes de renommée mondiale qui épatent les convives durant le repas. 


Au 7e pont se succèdent le troisième restaurant principal Tropicana Room (ouvert le soir seulement, avec un menu identique au Taste et au Savor, mais avec une ambiance plus endiablée en raison de la présence d’une scène et d’une piste de danse centrale), la discothèque Bliss Ultra Lounge, le restaurant chinois Changhai’s, le casino, le pub ouvert 24 heures sur 24 O’Sheehan’s Bar & Grill et le grand théâtre.


Au 8e pont, outre les bars et restaurants dont une partie donnent sur le Waterfront mentionnés en début d’article, défilent les boutiques (d’alcool, de vêtements, de parfums, de montres et autres souvenirs), la fabrique de gâteaux The Bake Shop, le bar spécialisé dans les huîtres Raw Bar ainsi que le bar à sushis Wasabi (payants et à la carte), le bar à glace SVEDKA et Inniskillin, le lounge Humidor Cigar et finalement, la salle de spectacle de musique et de karaoké Fat Cats. Bref, il y a de tout pour tous les goûts.


Même scénario du côté de la restauration, avec un embarras du choix inouï. Vous avez accès à 15 restaurants (six inclus dans le prix de la croisière et neuf restaurants spécialisés et payants). Au total, au cours d’une croisière de sept nuits, tous restaurants confondus, le Norwegian Getaway propose plus de 150 plats principaux et autant d’entrées et de desserts !

Prenons en exemple le menu de la deuxième soirée de la croisière offert gracieusement dans les restaurants Tropicana Room, Taste et Savor : huit entrées (dont une salade de crevettes et guacamole, des escargots en vol-au-vent ou une soupe à l’onion), quatre plats principaux permanents (dont un steak-frites, un rigatoni aux crevettes et pesto ou un poulet rôti aux herbes) et six plats principaux du jour (dont un poulet à la Kiev, des pâtes aux palourdes ou un mahi-mahi grillé avec asperges).


Pour une ambiance moins formelle, on se rabat sur le Garden Café, vaste et lumineux restaurant buffet du 15e pont fourmillant jour après jour de bonnes propositions culinaires (poulet jamaïcain, boeuf péruvien, pailla aux fruits de mer et chorizo, etc.), avec un coin sandwichs, pizzas, plats asiatiques, crème glacée et desserts. 


Faisons maintenant la tournée des principaux restaurants spécialisés du Norwegian Getaway. Débutons par Le Bistro dont le menu comprend quelque 25 classiques de la cuisine française. J’ai opté pour les escargots à la bourguignone, la bouillabaisse et la tarte tatin… que du plaisir ! Même contentement le lendemain soir au Cagney’s, avec - parmi les 10 propositions d’entrées, de soupes et de salades -, la bisque de homard. Suivi du plat de la mer (crevettes, pétoncles, calmars, morue et crabe frits) parmi la quinzaine de propositions de grillades. Et, pour conclure cet autre repas mémorable, la crème brûlée aux framboises parmi les cinq desserts de la carte. 


Point d’hésitation à La Cucina, malgré l’abondance des propositions, une bonne trentaine. J’ai joué la carte des valeurs sûres avec des calmars frits, des gnocchis au pesto, un osso bucco à la milanaise et un panna cotta à la vanille. Un peu excessif, mais bon ! 


Finalement, même approche de satisfaction garantie à l’Ocean Blue, avec la soupe de palourdes de Nouvelle Angleterre, le plat terre et mer (homard et filet mignon irréprochables) et la tarte au citron avec sorbet à la crème de cassis parmi la quinzaine d’entrées et la quinzaine de plats principaux et les six desserts. Chaque fois, la qualité a été au rendez-vous.


Mentionnons que Norwegian Cruise Line propose aux amateurs de bonne chère un forfait variant de 79$US à 135$US leur permettant d’aller de trois à sept reprises dans les restaurants spécialisés de leur choix. Soulignons aussi que, lors de la réservation d’une cabine Norwegian Cruise Line offre jusqu’à cinq promotions, selon la catégorie de la cabine (pourboires pré-payées, forfait Internet, forfait boissons ou forfait restaurants spécialisés gratuits ou encore, crédit de 50$US pour excursions).


Fondée en 1966 à Oslo, en Norvège, Norwegian Cruise Line est à l’origine de l’un des plus grands changements dans l’industrie des croisières, avec l’introduction en 2001 du concept FreeStyle. Finies les contraintes de lieu, d’espace et de temps, place à la liberté totale. Plus question de se présenter tiré à quatre épingles tous les soirs à la même heure, à la même table et avec les mêmes compagnons de voyage que l’on ne connaît pas au départ. Désormais, on soupe quand on veut, où l’on veut, avec qui l’on veut, sans être obligé de porter cravate ou robe du soir. 


Entre autres faits d’armes, Norwegian Cruise Line a été élue au World Travel Awards « Croisiériste le plus important en Europe » pour la huitième année consécutive. « Meilleure compagnie de croisière aux Caraïbes » pour la troisième fois. Et « Croisiériste à grands navires le plus important au monde » pour la quatrième fois.


Comme tous les paquebots modernes, le Norwegian Getaway comporte surtout des cabines avec balcon pouvant accueillir 3 963 passagers en occupation double. Autre innovation propre à Norwegian Cruise Line, on dénombre une soixantaine de petits studios (100 mètres, avec lit double) et un lounge (avec viennoiseries et cafés de qualité gratuits) pour passagers seuls - judicieusement aménagés à l’avant des 10e et 11e ponts. 


Mentionnons que ma cabine climatisée avec contrôle de la température comportait un étroit balcon (avec deux chaises et une petite table), un grand lit confortable (pouvant être séparé en deux petits lits), un long sofa, une télévision interactive, une table avec miroir, un séchoir à cheveux, une cafetière, deux grandes serviettes de plage, un garde-robe avec mini coffret de sécurité et une salle de bains (abritant une douche circulaire et un comptoir avec grand miroir). Savon à main et shampoing sont disponibles sous forme liquide tandis qu’un savon de corps et une lotion déshydratante sont offerts à l’unité.


Norwegian Cruise Line a également joué un rôle de pionnier en introduisant en mer des spectacles importés de Broadway ou de Las Vegas. Nous avons eu droit à deux spectacles fort intéressants. La comédie musicale de Broadway The Million Dollar Quartier fait revivre la célèbre session d’enregistrement ayant réuni Elvis Presley, Jerry Lee Lewis, Johnny Cash et Carl Perlinks. Avec le spectacle Burn the Floor, une dizaine de danseurs nous transportent dans les rues de La Havane au rythme frénétique de la salsa cubaine, de la rumba et de la samba. Ils s’exécutent soit au grand théâtre, soit sur la scène centrale du Tropicana Room. Chose sympathique, les passagers peuvent se faire prendre en photo avec des membres de la troupe, voire suivre un cours de danse avec eux. 


Une autre originalité : une comédie musicale sur le vin intitulée Wine Lovers. Les spectateurs dégustent trois plats et six vins tout en visionnant une comédie musicale hilarante. Parlant d’alcool, le Norwegian Getaway propose à travers le navire pas moins de 22 bars et lounges dans lesquels sont notamment organisés des dégustations de martinis, de margaritas ou un jumelage whisky-bière.


Norwegian Cruise Line a été la première compagnie de croisières à faire l’acquisition d’une île privée, en 1977, dans les Bahamas, Great Stirrup Cay. En novembre 2016, elle a inauguré une autre île privée, Harvest Caye, au Belize. Là encore, il y a des activités pour toutes les générations : très longue tyrolienne de 3 000 pieds à partir d’un phare. Piscine de 15 000 pieds carrés avec cascades et cabanons privés. Plusieurs bars dont un le corps dans l’eau. Longue plage de sable blanc de sept âcres avec chaises longues et villas privés. Lagon avec kayak, parc aquatique pour enfants, paravoile. Centre de la nature avec jardin de papillons et cage de toucans. Programme éducatif sur la flore et la faune locale, dont des présentations sur la vie animale par un chef naturaliste, Spectacles de danse et de musique locales. Dégustation de vieux rhum local. Multiples boutiques de souvenirs (art, bijoux, confitures locales, chocolat de la marque Moho). Cette escale, tout particulièrement, passe trop vite !